Hendaye, destination de choix aux portes de l’Espagne

La proximité avec l’Espagne est un atout appréciable pour de nombreuses destinations du Pays basque français. Des villes comme Bidart, Biarritz ou Bayonne, par exemple, accueillent des familles et des couples en provenance des deux côtés de la frontière. On peut en dire autant pour Saint-Jean-de-Luz, certainement la destination la plus prisée de la Côte basque, mais surtout pour Hendaye, qui se retrouve « nez à nez » avec Hondarribia. Les principaux attraits d’Hendaye, côté océan et côté ville, on en parle dans cet article.

Côté océan…

Le littoral mesure trois kilomètres. Il s’agit de la plus longue plage de sable fin de toute la Côte basque. Mais surtout, on parle ici de la plus étendue et de la plus sûre dans toute la région Nouvelle-Aquitaine. Les parents sont particulièrement rassurés du fait que la plage présente une faible inclinaison, une caractéristique qui facilite les baignades. Les amateurs de sports nautiques y trouvent également leur compte. Profitez de votre séjour pour camper à Hendaye qui sera l’occasion rêvée de débuter au surf, au bodyboard ou à d’autres activités similaires, ou bien sûr de parfaire sa technique en la matière. Les plus expérimentés apprécieront notamment le très réputé spot des rochers des Jumeaux.

La frontière avec l’Espagne est marquée par une rivière Bidassoa, dont l’embouchure marque le point de départ du littoral d’Hendaye, qui s’étend jusqu’au château d’Abbadia. Ce site naturel s’étend sur 65 hectares, offrant aux visiteurs plusieurs milieux naturels, dont des falaises passant du gris au bleu, des prairies de fauches ou des bosquets… pour ne citer que ces exemples. Les touristes ont par ailleurs la chance de découvrir toute une variété de fruitiers des Pyrénées, comme les pommiers, les cerisiers ou les pruniers, qui se comptent par plusieurs dizaines.

Dans le centre-ville

En centre-ville, on ne peut que s’émerveiller devant un patrimoine typiquement basque. Le décor se compose entre autres de maisons landaises, de l’église Saint-Vincent dont le style architectural est typiquement labourdin (façade blanche, galeries de bois…) Il est également possible de se rendre au port de plaisance de la ville, niché dans la baie naturelle de Txingudi. Avec plus de 850 anneaux, il s’agit du plus grand port de la région N

17/10/2019